JCC2017


Publié le: 25 novembre 2017 à 12h29

Attention, n’utilisez pas ces 5 baumes à lèvres

Partager

baume-lèvres

Dans un communiqué rendu public, l’Institut National de la Consommation (INC) a mis en garde les consommateurs contre l’utilisation de certains baumes à lèvres vendus en Tunisie.

L’Institut National de la Consommation (INC) s’est basée sur une enquête réalisée par l’Union fédérale des consommateurs UFC-que choisir qui selon laquelle plusieurs baumes à lèvres sont nocifs.

Ces baumes à lèvres contiennent  des hydrocarbures saturés d’huile minérale (Mosh) et des hydrocarbures aromatiques d’huile minérale (Moah), aux effets nocifs en cas d’ingestion.

« On a retrouvé des résidus, l’un est cancérogène, l’autre semble être toxique, or, ils s’accumulent dans le foie et les ganglions lymphatiques », avait expliqué à France TV Info Fabienne Maleysson, journaliste à l’UFC-Que choisir.

« On ne sait pas exactement quelles sont les conséquences pour l’organisme, mais des études ont montré que certaines personnes ont jusqu’à 5 grammes dans l’organisme, donc on estime que ce n’est pas du tout souhaitable ».

Selon l’INC, parmi les dix baumes pointés du doigt par l’association française, on en retrouve cinq vendus en Tunisie :

  •  Macadamia d’Yves Rocher ;
  • Original classiccare de Labello ;
  • Nultric, soin transformation lèvres desséchées de La Roche Posay ;
  • Cold cream, stick lèvres nourrissant d’Avène ;
  • Uriage : Stick lèvres hydratant

Labello

I.B.A.


Météo
Tunis