Chawki Tabib: C’est soit la Tunisie, soit la corruption et j’espère que ça sera la Tunisie ! - highlights.com.tn
Publié le: 3 février 2017 à 15h14

Chawki Tabib: C’est soit la Tunisie, soit la corruption et j’espère que ça sera la Tunisie !

Partager

chawki-tabib

« Le problème réside dans le système et non au niveau des personnes. C’est pour cela qu’il faut toute une réforme du système, ce système que nous avons hérité de l’ancien régime. »

C’est ce qu’a déclaré Chawki Tabibi, Président de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) lors de la conférence organisée par le conseil de l’Europe autour du thème de la corruption en Tunisie.

Chawki Tabib a aussi jugé que la Tunisie a dépassé l’étape du déni de la corruption :

« Avant on réfutait l’hypothèse de la corruption. On entendait dire qu’il fallait arrêter d’en parler et qu’on allait faire fuir les investisseurs. Aujourd’hui, la corruption en Tunisie est chose admise et même les ministères tels que les ministères de la Santé, de la Culture et du Transport ont fait appel à l’INLUCC pour les aider à combattre la corruption au sein de leurs institutions. »

M. Tabib a fait également savoir que jusqu’au 31 décembre 2016, l’INLUCC a pu mettre la main sur 152 dossiers d’affaire de corruption dont 22 ont été transmis au pôle judicaire. Les autres sont entre les mains d’autres tribunaux. Selon le Président de l’INLUCC, le nombre de dossiers importe peu. L’essentiel est d’abolir le système corrompu qui passe notamment par la mise en place rapide de la loi criminalisant la non déclaration du patrimoine et augmenter le budget de l’INLUCC.

« C’est soit la Tunisie, soit la Corruption et j’espère que ça sera la Tunisie !», a conclu Chawki Tabib.

A lire aussi : Conseil de l’Europe: 69 recommandations pour lutter contre la corruption

Faten Touhami


Météo
Tunis