Publié le: 21 juillet 2017 à 15h35

Désormais on pourra recharger nos portables, tablettes et appareils électroniques grâce à notre sac et sac à dos !

Partager

Sakku

Une start-up suisse a mis au point des sacs et des sacs à dos dotés de panneaux solaires, qui permettent à chacun de produire de manière indépendante l’énergie nécessaire à recharger en quelques heures portables, tablettes et autres appareils électroniques.

La petite start-up zurichoise est un bon exemple de l’esprit d’innovation et de la créativité qui caractérise les chercheurs et les promoteurs du secteur des cleantech. Il y a quelques mois, elle a commencé la production de sacs et de sacs à dos qui servent aussi de minuscule centrale photovoltaïque pour alimenter les portables, les tablettes, les appareils photo, les lecteurs MP4 ou les GPS.

Les panneaux, qui pèsent à peine 150 grammes et disposent d’une prise USB, permettent de recharger un téléphone en deux heures par une journée ensoleillée, mais produisent également de l’énergie sous un ciel nuageux. Les sacs sont en outre munis d’un petit accumulateur, qui sert à augmenter l’autonomie et à fournir de l’électricité en cas de besoin.

Ces sacs solaires ne devraient toutefois pas intéresser uniquement les personnes qui ont une sensibilité écologique aiguisée et qui veulent contribuer à la promotion de l’énergie verte. Parmi le public visé, il y a aussi ceux qui sont souvent en voyage et qui ont besoin en tout temps de moyens pour recharger leurs appareils. Et aussi ceux qui apprécient le design et la qualité suisses.

Silvio Trionfini, le directeur de United Wear s’est lancé dans cette aventure en 2015, en reprenant la marque Sakku(sac+accu), créée une dizaine d’années plus tôt par une autre petite start-up suisse. Perfectionnés et redessinés avec l’aide de deux designers zurichois, les sacs et les sacs à dos sont produits à Trimbach, dans le canton de Soleure.

Sakku Sakku Sakku

I.B.A. avec Swiss Info


Météo
Tunis