JCC2017


Publié le: 15 novembre 2016 à 12h34

Deux chefs tunisiens sélectionnés dans le prestigieux concours gastronomique en France: la Toque d’or

Partager

img_20161111_131552_1

Deux chefs tunisiens ont été sélectionnés pour participer à la finale du prestigieux concours « Toque d’or 2016″, à savoir le chef Bilel Wechtati, du restaurant Le Baroque, dans la caégorie « Professionnels de cuisine », avec mention spéciale du jury, et le chef Chiraz Triki El Ghoul, de « Saveur Magenta », dans la catégorie « Professionnels Pâtisserie ».. La toque d’or est un concours organisé par l’Académie Nationale de Cuisine, plus grande association des chefs en France. Ce concours comporte un palmarès général et des prix spéciaux, par catégorie, lesquelles sont au nombre de trois.

L’année dernière, le chef Ali Dey Dali avait remporté le 1er Prix « Plat imposé » de la Toque d’or 2015, un Prix dont rêvent Chiraz Triki El Ghoul et Bilel Wechtati.

Pour ce concours ces deux chefs s’entraînent nuit et jour, et ce, depuis un bon moment.

L’édition 2016 du Trophée de Toque d’or se déroulera cette année le mercredi 16 novembre 2016, au Lycée hôtelier François Rabelais à Duny (Seine-Saint-Denis en France).

C’est ce jour là que nos deux chefs doivent faire leurs preuves. Ayant 5h30 pour la cuisine et 4h30 pour la pâtisserie, Bilel et Chiraz devront rester concentrés et calme pour que leurs efforts payent.

bilel

Bilel devra en 5h30 cuisiner 3 plats:

  • Un plat servi dans un plateau où la pièce maîtresse devra être entière. Cette année c’est le saumon. Dans ce contexte, Bilel nous a confié qu’il prévoit de surprendre son jury avec un saumon version tunisienne.
  • Un plat imposé: le chef tirera au sort une feuille où sera écrit le plat demandé par le jury.
  • Un dessert à base d’orange

chiraz

Quant à Chiraz elle devra faire:

  • Une pièce en sucre à l’image d’une sculpture. Un travail très fragile et délicat vu que le sucre se casse très vite
  • Un entremets (gâteau) à base de Clémentine, nespresso et un autre ingrédient. Ce gâteau devra être posé sur la sculpture en sucre sans que celle-ci se casse ou se fragilise.
  • Un dessert à l’assiette: Chiraz devra présenter 8 assiettes dont le thème sera chocolat dans toutes ses formes.

Un travail de titan qui  exige un effort physique, moral mais surtout financier.

Bravo à ces chefs qui malgré les difficultés, le manque de matériel et de moyens en Tunisie essayent de tout faire pour que le drapeau de la Tunisie flotte à l’étranger.

Ibtissem Zakia Ben Abdallah 

 


Météo
Tunis