Publié le: 5 octobre 2017 à 14h14

Emission de mode sur la chaîne M6: Récit d’une candidate tunisienne malmenée !

Partager

22251270_1132880743509833_1113892193_o

Une jeune Tunisienne de 27 ans fraîchement installée à Paris où elle prépare un deuxième master en technique de communication pour devenir conseillère en image a eu la « chance » de participer à son émission de mode favorite: Les reines du shopping.

Mais après sa participation, Molka nous a assuré qu’il ne s’agissait pas d’une chance mais plutôt d’un calvaire qu’elle a dû endurer pendant toute une semaine.

Voulant dénoncer et lever le voile sur les coulisses de cette émission très regardée en France et partout dans le monde, Molka a contacté Highlights et lui a conté son récit.

Molka a commencé par nous confier que les journalistes de l’émission l’ont malmené et l’ont obligé à être fan de la présentatrice de l’émission, à savoir Cristina Cordula, « les journalistes me demandaient de ponctuer à chaque fois mes phrases par n’est ce pas Cristina, ils me poussaient aussi à faire en sorte de montrer que je suis une fan inconditionnelle de Cristina, ce que je ne suis pas, chose qui m’a beaucoup ridiculisé devant les autres candidates mais aussi a donné une mauvaise image de moi, une image de « lèche-bottes« .

Les monteurs ont également fait en sorte que j’apparaisse comme étant une fille à papa, matérialiste, qui ne porte que des chaussures de marque … alors qu’en vérité j’avais deux entorses à la cheville, ce qui m’empêchait de chausser tout. A cause du montage factice, on m’a catalogué faussement. Les journalistes ainsi que l’équipe de production ont montré au public et aux autres candidates un portrait complètement erroné de moi. »

Et ce n’est pas tout puisque la production a même fait croire aux téléspectateurs que Molka ne se brossait pas les cheveux. « Ils ont même dit que je ne me brossais jamais les cheveux alors que tout ce que je voulais dire c’est que je préférais les laisser au naturel ».

Comme si tout cela ne suffisait pas, Molka nous a indiqué que les autres candidates étaient méchantes avec elle et que l’ambiance qui a régné pendant cette semaine était insupportable, « les autres candidates m’ont tout de suite jugée surtout par rapport à mon niveau d’instruction. Aucune n’avait le bac alors que je leur ai spontanément dit que j’en étais à mon deuxième master (…) Le lendemain de mon passage, seulement l’une d’entre elles a répondu à mon bonjour. Une autre m’a carrément dit que mes yeux étaient le seul « truc bien » et on m’a même traitée de hautaine ! ».

Une aventure et une expérience dont Molka garde un goût amer.

Toutefois, notre belle tunisienne espère un jour pouvoir reproduire une émission du même concept en Tunisie.

 22281236_1132880710176503_1018269063_o

Ibtissem Zakia Ben Abdallah 


Météo
Tunis