Publié le: 12 août 2017 à 11h43

Le Festival International de Hammamet habillé de la magie de Lena Chamamyan (Vidéo)

Partager

lena chamamyan

Le public du festival international de Hammamet se souviendra longtemps de la soirée du 11 août 2017, la soirée Lena Chamamyan. L’enchanteresse syrienne fut sublime. Avec sa voix hors du commun, elle a donné la chair de poule à toute la présence. Toutes et tous étaient sous le charme inouï de la cantatrice. Par sa musique, Lena Chamamyan, comme elle l’a si bien dit, a cassé les frontières dressées par les politiques grâce à l’Art. Elle était accompagnée par des musiciens tunisiens, syriens, égyptiens, turcs et français. A deux reprises, elle a invité sur scène le pianiste tunisien, Wajdi Riahi, dont la musique l’a séduite aux Journées Musicales de Carthage pour le promouvoir.

Par ailleurs, Lena Chamamyan a chanté ses chansons incontournables à l’instar de « Lamma bada yatathanna », « Ala mouj el bahr ».

Elle nous a également fait voyager en France en interprétant « La chanson des vieux amants » de Jacques Brel et en Arménie en interprétant la chanson « Halali ».

Lena Chamamyan a aussi chanté sa douleur de voir son pays se détruire, une douleur qu’elle a exprimée par « Kissat Îchk », une chanson qu’elle a dédiée à tous les Syriens qui prennent le large fuyant la mort et recherchant la vie.

Malgré cette douleur, Lena Chamamyan était pétillante sur scène. Elle était tellement heureuse d’être face au public tunisien qu’elle aurait aimé ne pas avoir à quitter la scène… Retour sur son concert en vidéo :

 

Faten Touhami


Météo
Tunis