JCC2017


Publié le: 27 octobre 2017 à 10h04

La fille de Slim Chaker répond aux accusations concernant son défunt père

Partager

slim chaker hager chaker

La fille de Slim Chaker, Hager Chaker a répondu via son compte Facebook à Maher Ben Ghachem qui avait accusé son défunt père de corruption. Voici ce qu’elle a dit :

« @maher ben ghachem

Je suis la fille de Slim Chaker; j’ai choisi dans mon immense douleur de revenir à votre statut du 19 aout 22h48 (pour ne pas parler des autres), chose qu’interdisait papa de son vivant car, d’après lui, seul le silence est grand, mais le pauvre est décédé sans comprendre que le silence n’était pas à la portée de tout le monde. Pour en revenir à votre article “les vrais dossiers de corruption » où vous accabliez Slim Chaker d’être un repris de justice agrémentant la chose d’un beau “el dwem yon9ob el r5am” lui qui est décédé croulant sous les dettes, sans voiture personnelle, sans avoir jamais possédé même pas une hutte à la plage encore moins une demeure en Espagne ni un yacht, lui qui a décliné une bourse pour mon frère en 2016 parce que ce dernier en avait eu une de la France, lui dont la fille médecin chôme depuis 2 ans car il lui était inadmissible d’intervenir pour elle jusqu’à ce qu’elle réussisse à avoir son propre cabinet dont il n’a pas pu profiter malheureusement, cet homme nous a toujours interdit de son vivant de vous attaquer vous et vos semblables qui aviez fait un métier de la blessure et la diffamation d’autrui. Je vais rester fidèle à la mémoire de mon père, l’homme doux, souriant, bon et conciliant qui n’a jamais proféré une parole plus haute que l’autre, je ne vous insulterai pas et je ne dirai pas un mot de ce que l’on pense autour de vous mais de grâce arrêtez de raconter autour de vous qu’on vous avait offert le poste de ministre de la santé et que vous l’aviez refusé parce que même le ridicule a des limites. Mon père est décédé d’avoir pris trop à coeur la destruction d’un hôpital et d’avoir refusé d’aller voir les médecins parce que cette semaine là il s’occupait de l’hôpital de Jendouba et qu’il y avait le marathon; au moins sa mort fut foudroyante et rapide ce qui ne sera certainement pas le cas de tout le monde. Nous vous prions Monsieur de bien vouloir supprimer votre misérable statut du 9 octobre (20h31) pour le deuil de mon père. Toute la Tunisie s’est soulevée pour lui et nous avons eu le plaisir et l’honneur d’être entourés par l’immense humanisme de Monsieur le Président de la République, que Dieu lui donne longue vie, et par Monsieur le Président du Gouvernement que Dieu lui vienne en aide et lui donne le courage de redresser un pays plein de vos semblables. Que Dieu aie pitié de vous, s’il en a le courage et la bêtise.

Hager chaker… à votre disposition si vous voulez venir me flanquer une raclée comme vous le faites si bien avec les autres.« 


Météo
Tunis