JCC2017


Publié le: 4 novembre 2017 à 16h02

Fusillade à Marrakech: La piste terroriste écartée

Partager

marrakech

Un homme a été tué par balles et deux autres blessés, jeudi soir à Marrakech (sud), ont indiqué les autorités locales, qui privilégient la piste du « règlement de comptes ».

Deux individus cagoulés ont tiré sur un homme dans un café à Marrakech, principale ville touristique du Maroc. L’homme, touché à la tête, est mort sur le coup. Les auteurs ont également fait deux blessés par des « éclats de balles », avant de prendre la fuite à bord d’une moto, ont indiqué les autorités locales.

Selon les « éléments préliminaires », l’homme tué était « ciblé » ce qui privilégie « la piste du règlement de compte », ont déclaré les autorités locales dans un communiqué. Les deux auteurs des coups de feu sont désormais « activement recherchés » et une « enquête a été ouverte sous la supervision du parquet », d’après la même source.

Le café visé est situé dans un quartier très touristique de la ville, à proximité de nombreux établissements hôteliers.

La fusillade a suscité des inquiétudes sur les réseaux sociaux, et une rumeur sur un attentat terroriste a d’abord circulé sur la toile marocaine.

Une source de l’exécutif, contactée par l’AFP, a formellement écarté la piste terroriste.

Les homicides par balles sont extrêmement rares au Maroc, où très peu d’armes à feu circulent illégalement. Les incidents par armes blanches sont plus courants, et surtout le fait de la petite délinquance.

Épargné par les attentats commis par l’organisation Daech, le royaume avait été la cible d’attaques terroristes en 2003 (45 morts à Casablanca) et en 2011 (17 morts à Marrakech).

F.T. d’après Le Figaro


Météo
Tunis