Publié le: 9 octobre 2017 à 14h59

Lancement de la stratégie de coopération suisse en Tunisie 2017-2020

Partager

22281606_359571181142818_7889465154216223296_n

La nouvelle stratégie de coopération 2017-2020 de la Suisse en Tunisie a été récemment lancée à l’occasion de la visite de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à Tunis, en présence du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari et du secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, Sabri Bach Tobji. La stratégie sera mise en œuvre  par diverses unités de la Confédération (SECO, DDC, Direction politique du DFAE, SEM), pour un budget de 103 Millions de francs pour quatre ans. La Suisse consolide ainsi son action en Tunisie, engagée dès le début de la transition démocratique en 2011. Sa coopération se poursuivra sur les trois axes précédents:

  • les processus démocratiques et les droits de l’homme ;
  • la croissance inclusive et l’emploi ;
  • la migration et la protection.

La visite de la conseillère fédérale a également permis d’officialiser avec le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, l’ouverture du bureau suisse de coopération policière en Tunisie. La présence d’un attaché de police permet de renforcer l’échange d’informations, notamment dans la lutte contre le terrorisme ou contre le trafic de migrants, et de faciliter la coopération policière dans les enquêtes et procédures pénales.

La thématique des matières premières a été abordée lors d’un entretien avec le ministre de l’Énergie et des Mines, Khaled Kaddour, ainsi qu’avec des représentants de la société civile. La conseillère fédérale s’est particulièrement intéressée aux questions liées à la transparence, au projet d’adhésion de la Tunisie à l’Initiative internationale pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) et aux enjeux sociaux et environnementaux de l’extraction et de la transformation des matières premières.

F.T. d’après l’Ambassade de Suisse en Tunisie


Météo
Tunis