Publié le: 15 mai 2017 à 14h37

Microsoft face à une cyberattaque mondiale à cause d’une faille dans son système

Partager

microsoft

Microsoft a subi une cyberattaque mondiale vendredi dernier qui était liée à une faille divulguée dans des documents volés à la National Security Agency. Le patron du groupe appelle les gouvernements à une « prise de conscience ».

« Nous avons vu des failles gardées par la CIA apparaître sur Wikileaks, et maintenant cette faille volée à la NSA a affecté des clients autour du monde », a écrit Brad Smith dans un billet de blog, précisant qu’il s’agit « d’une tendance qui a émergé en 2014″.

L’attaque au « rançongiciel », qui bloque les ordinateurs jusqu’au versement d’une rançon, a visé une ancienne version du système d’exploitation Windows, pour laquelle Microsoft ne fournit plus de correctifs.

Responsabilité reconnue

Tout en reconnaissant la responsabilité du groupe pour prévenir de telles attaques, le dirigeant a relancé le débat sur la confidentialité des failles de sécurité détectées par les services de renseignement. Ces derniers les utilisent pour des opérations d’espionnage et de surveillance, plutôt que de les partager avec les groupes technologiques en vue d’une meilleure sécurité.

Brad Smith a ainsi invité les Etats à une « prise de conscience », au vu « des dégâts infligés à des civils ».

F.T. avec RTS Info


Météo
Tunis