JCC2017


Publié le: 22 septembre 2017 à 17h07

Mohamed est le prénom le plus donné aux bébés en Angleterre et au Pays de Galles !

Partager

329912_large

Le Bureau de la statistique nationale du Royaume-Uni a récemment publié les dernières données relatives aux prénoms des bébés nés au cours de l’année 2016 en Angleterre et au Pays de Galles. Il précise : « Oliver reste le prénom le plus populaire donné aux garçons en Angleterre et au Pays de Galles en 2016. » Mais ce n’est pas tout à fait exact. Le plus commun, et de loin, c’est Muhammad, explique Quartz.

Mohamed est un prénom qui a plusieurs orthographes ou translittérations de l’arabe. En regardant le top 10 des prénoms en Angleterre et au Pays de Galles, on trouve Muhammad en 8ème position, avec 3 908 naissances l’an dernier. Derrière Harry, George, Jack, Jacob, Noah et Charlie.

Mais si l’on se penche sur le top 100, on trouvera Mohammed à la 31ème place et Mohammad à la 68ème. Le total donne 7 084, loin devant les 6 623 Oliver. Et encore, on ne prend pas en compte les nombreuses autres variantes orthographiques.

Le Bureau de la Statistique nationale ajoute qu’Oliver « est le prénom le plus populaire pour les garçons depuis 2013″. C’est inexact, nous dit Quartz, graphique à l’appui : depuis 2012, les M(u|o)hamm(a|e)d sont devant.

quartz

CNN avait précédemment fait le même calcul, la chaîne américaine utilisait 5 orthographes différentes de Mohammed et aboutissait à la conclusion qu’en 2011 et 2012, c’était déjà le prénom le plus donné en Angleterre et au Pays de Galles.

L’islam est la deuxième religion la plus répandue au Royaume-Uni selon les résultats du dernier recensement national publié en janvier 2016, établissant la population musulmane britannique à 3 114 992 individus. Un peu plus de 3 millions vivent justement en Angleterre et au Pays de Galles.

Il est nécessaire de préciser que Mohamed est un prénom donné traditionnellement par les musulmans à leur premier fils. Si cette tradition a tendance à s’estomper chez les jeunes générations, elle est donc encore bien vivace. Et aucune loi n’oblige à l’originalité.

I.B.A. avec France 24


Météo
Tunis