Publié le: 8 août 2017 à 16h31

Nassif Zeytoun, le tombeur de ces dames, sur la scène du Festival International de Carthage (Photos)

Partager

20767910_364732153945786_7238025470165682602_n

Le chanteur syrien, Nassif Zeytoun, s’est produit, le 7 août 2017, sur la scène du Festival International de Carthage. Devant un public hystérique et de gradins peuplés principalement de la gent féminine, le tombeur de ces dames a offert à Carthage un show de plus de deux heures.

Nassif Zeytoun était très impressionné d’être sur la scène mythique de l’amphithéâtre romain de Carthage et a dit qu’il était sûr que plusieurs chanteurs devaient l’envier de vivre ce grand moment.

Devant le public en feu, il a chanté ses chansons les plus populaires à l’instar de « Adda w Edoud », « Larmik Bbalach » et « Mabrouk Alyaki ».

Il a également interprété des extraits de chansons tunisiennes « Jari ya hammouda » et « Sidi mansour ». Pour « Sidi Mansour », il l’a mélangé avec une de ses propres chansons intitulée « Tjawazti Hdoudek », ce qui n’était pas du tout cohérent. Une chanson qui parle d’un saint ne va pas avec une chanson dans laquelle on s’adresse à sa chérie. C’est à se demander si Nassif Zeytoun avait bien assimilé les paroles de « Sidi Mansour ».

Toutefois, on apprécie qu’il ait rendu hommage à la défunte chanteuse tunisienne, Dhekra, en interprétant sa chanson « Bahlam bi louak ».

20637817_364731633945838_2448667115983537916_n 20638065_364731647279170_3788341443272164884_n 20638936_364731543945847_7287879954854801451_n 20664460_364731497279185_6135790937048583922_n 20664506_364731597279175_7049168984799025542_n 20664774_364731567279178_4606164151802688673_n

F.T.

Crédits photos : Festival International de Carthage


Météo
Tunis