JCC2017


Publié le: 17 novembre 2016 à 16h22

PhotoScan: L’application de Google qui sauve vos vieilles photos

Partager

photoscan-google

La nouvelle application PhotoScan permet de scanner ses vieux clichés en quelques secondes, grâce à un smartphone, puis de les enregistrer sur un ordinateur.

Il n’y a pas si longtemps, les souvenirs étaient des bouts de papier glacé. Dans un tiroir rarement ouvert reposent des centaines de photos d’une fête d’anniversaire, d’un grand-père jamais connu, de parents encore adolescents. À l’heure du tout numérique, il existe peu de solutions pratiques pour numériser et conserver ces vieux clichés, à moins de passer des heures à les scanner sur son ordinateur. Google veut régler ce casse-tête avec sa nouvelle application, PhotoScan.

Disponible sur iOS et Android, PhotoScan se présente comme mini-scanner de photos papier. On place le cliché devant la caméra du smartphone. Pas besoin de se préoccuper du fond (comme une table), que Google efface automatiquement. Quatre ronds s’affichent alors sur la photo, qu’il faut viser les uns après les autres avec l’objectif. Cela permet à l’application de prendre différentes vues, éliminant ainsi les reflets ou autres imperfections qui peuvent gâcher la numérisation d’un cliché papier. Il est ensuite possible de recouper la photo, par exemple pour éliminer les bords blancs. On peut enfin enregistrer son œuvre sur son smartphone, sur Google Photos (l’application de gestion de photos de Google) ou sur le service d’hébergement de son choix. Le processus prend à peine trente secondes.

Google a beaucoup investi dans ses outils de photo. Autrefois parties intégrantes de Google+, son réseau social, ses fonctionnalités dédiées à l’image ont donné naissance à une nouvelle application en 2015, Google Photos. Le service a bénéficié d’une grosse mise à jour mardi, en même temps que le lancement de PhotoScan, qui est un programme indépendant.

Google Photos peut être utilisée pour stocker, retoucher et trier automatiquement des photos. Il utilise des éléments d’intelligence artificielle afin de faire une partie de ce travail automatiquement et sait reconnaître le visage d’un proche ou un lieu de vacances, pour ensuite proposer des dossiers dédiés à cette personne ou ce voyage. Il reconnaît aussi des photos prises en rafale et peut créer une animation à partir de ces dernières (un principe également disponible sur les iPhone via les «live photos»). L’application propose aussi des filtres à la manière d’Instagram et d’autres options manuelles.

F.T. avec Le Figaro


Météo
Tunis