Publié le: 9 août 2017 à 14h24

En vidéo: Walid Tounsi fait danser le public du Festival international de Carthage

Partager

walid tounsi

Le Festival international de Carthage a vibré mardi 8 août 2017 sur le rythme « Mezoued » des chansons populaires du chanteur tunisien, Walid Tounsi.

Le public du Festival international de Carthage avait rendez-vous avec une soirée « Mezoued » assurée par le chanteur populaire connu pour ses titres comme « Malek rouhi », « Majnounet Kalbi », « Ouna Temlet »… Walid Tounsi.

L’amphithéâtre romain était plein. Hommes, femmes et enfants sont venus en masse pour assister au concert qui a débuté vers 22 heures avec un tableau de danse traditionnelle authentique « dakhla Tabla », exécuté par un groupe de danseurs aguerris au milieu desquels évoluait un petit enfant qui dansait lui aussi sur les rythmes saccadés de la tabla.

S1280044 S1280055

Un début inattendu qui a surpris le public qui a su que Walid Tounsi leur a préparé un spectacle prometteur et atypique.

Après ce tableau de danse la troupe a enchaîné avec une série de chansons populaires puisées dans le registre soufie.

Remonté à bloc, le public n’avait qu’une hâte voir Walid Tounsi. Sous un déluge d’applaudissements et de cris, le chanteur apprécié a fait son entrée sur la mythique scène du Festival international de Carthage.

Accompagné d’un grand orchestre mixte où les instruments de musique occidentale côtoyaient ceux de la musique traditionnelle tunisienne, Walid Tounsi a enchaîné avec les tubes gâtant ainsi son public et ses fans qui depuis le début du concert jusqu’à sa fin n’ont pas arrêté de danser.

Pour ce concert Walid Tounsi a sorti le grand jeu. Il a pour certains titres fait appel à des danseurs et acrobates professionnels qui, le temps d’une chanson ont prouvé au public présent que le Mezoued peut très bien se marier au Tango, Flamenco, Brek Dance, Acrobatie, Cirque …

En ne faisant pas appel aux traditionnelles femmes qui dansent, Walid Tounsi a renouvelé le spectacle de chant populaire.

Alors que le public était déchaîné, Walid Tounsi a décidé de prendre une petite pause de 5 minutes pour changer de costume.

Cette pause a déplu à certains présents qui ont jugé que l’attente a un peu duré. D’ailleurs, certains n’ont pas hésité à l’acclamer. Chose qui a poussé Walid Tounsi à envoyer un jongleur sur scène qui jouait avec du feu.

Habillé d’un jean et chemise blanche, Walid Tounsi a suite à ce court spectacle refait surface et a su se faire pardonner en gâtant son public avec ses meilleurs chansons mais aussi en chantant une chanson au « King » de la chanson populaire, « Hedi Habbouba ».

La soirée a duré plus de deux heures et le public a été conquis. Walid Tounsi a su maîtriser la scène de Carthage et a réussi à inscrire son nom dans l’histoire du théâtre romain de Carthage à côté des plus grands qui y sont montés.

S1290004 S1290005

walid tounsi1 walid tounsi2 walid tounsi3

Ibtissem Zakia Ben Abdallah


Météo
Tunis